La leishmaniose: pensez à protéger vos chiens!

La leishmaniose: une maladie grave mais pas fatale dans la plupart des cas

                     La leishmaniose est une maladie transmise par les phlébotomes (sorte de moustiques), elle sévit principalement sur le large pourtour méditerranéen: chez nous notamment! Que vous viviez dans une région concernée par la maladie ou que vous soyez susceptible d’y séjourner avec votre chien, même pour quelques jours, il est indispensable que vous connaissiez cette maladie grave, le mode de contamination et surtout les mesures préventives à mettre en place. 40 000 chiens contractent la maladie chaque année souvent faute de prévention. Il existe en effet des moyens relativement efficace pour protéger votre chien. 

leishmaniose carte

SOS: Appel à l’adoption pour les chiens atteints de leishmaniose. Ils vous attendent nombreux dans les refuges notamment à la SPA de Vallerargues (adoption gratuite dans ces cas-là). Un chien traité peut vivre, dans la majorité des cas normalement. Même porteur de la maladie, votre chien peut mener une vie normale si vous le traitez. Le coût et l’efficacité du traitement ont d’ailleurs considérable diminué ces dernières années. Par exemple, Dick (voir menu Adopter), magnifique Montagne des Pyrénées est atteint de cette maladie. Il est traité au refuge, se porte bien et attend avec impatience une famille: je le promène souvent, il est adorable, l’un de mes coups de cœur!

Comment protéger votre chien de cette maladie ?

Il est important de garder votre chien enfermé au crépuscule. En effet, les insectes qui transmettent la maladie (les phlébotomes) sont actifs à la tombée de la nuit, surtout pendant la saison chaude. Cette précaution limite les risques de piqûres. La lutte contre les moustiques par des bombes ou des diffuseurs, ainsi que l’utilisation de moustiquaires permet également de les éviter.

Même si le risque de piqûre n’est pas totalement supprimé, il est conseillé d’utiliser un antiparasitaire pour repousser les phlébotomes (chez votre vétérinaire ou en parapharmacie, vous trouverez le collier Scalibor qui protège votre chien contre les phlébotomes et le puces pendant 5 mois. Vous pouvez également opter pour des pipettes (j’utilise les deux personnellement étant donné la présence très importante du phlébotome dans le Gard) type Advantix qui agissent contre les tiques, les puces mais aussi contre les phlébotomes pendant 1 mois.

Enfin, un vaccin réduisant le risque de maladie est disponible depuis fin 2011, il concerne les chiens de plus de 6 mois et peut se pratiquer suivant un protocole précis (un test de dépistage, 3 injections de primo vaccination suivies d’injections de rappels annuels : votre vétérinaire pourra vous expliquer les modalités précises et vous conseiller). Son coût approximatif est de 200 euros. Le risque est alors divisée par quatre (cf la thèse vétérinaire de Marie Granier).

 

En conclusion, la leishmaniose est une maladie très répandue dans le sud de la France. Elle se présente sous des formes très variées et pas forcément alarmantes au début.

Un diagnostic précoce et un bon suivi thérapeutique est nécessaire pour augmenter les chances de guérison.

Bien que la prévention reste difficile dans les zones à risque en période d’activité des moustiques, ce moyen de lutte doit réellement être pris au sérieux, compte-tenu de la gravité que peut revêtir la maladie. Une protection efficace contre les vecteurs de la maladie, associée à une vaccination sont à envisager suivant le niveau de risque et les conseils de votre vétérinaire.

Comment savoir si votre chien est touché par cette maladie? 

Leishmaniose yeux           Leishmaniose symptomes         Leishmaniose nez

Les principaux symptômes de cette maladie sont les suivants :

  • Un amaigrissement progressif du chien.
  • Des problèmes cutanées : les lésions de la peau en particulier au niveau du nez, des oreilles, des coussinets. La peau présente souvent des pellicules en grand nombre (dermatite sèche) mais sans démangeaisons. Le chien malade peut également perdre ses poils.
  • Des saignements de nez plus ou moins fréquents.
  • Des ongles anormalement longs.
  • Des ganglions volumineux, une taille augmentée du foie et de la rate.

D’autres symptômes sont plus occasionnels comme :

  • Fièvre (pas toujours présente)
  • Une atteinte des yeux : les parasites peuvent également entraîner une inflammation des structures de l’œil. Elle se manifeste par un œil rouge, larmoyant, douloureux, avec des écoulements.
  • Une atteinte rénale, qui peut être très grave et souvent irréversible. Elle se manifeste par une augmentation de la prise de boisson et par conséquent le chien urine plus et plus souvent.

Si vous avez un doute, demandez à votre vétérinaire d’effectuer un test de dépistage suite à une simple prise de sang (vingts euros environ).

Si votre chien est atteint, sachez que même si la maladie est grave, elle n’est plus fatale dans la majorité des cas!

La plupart des chiens infectés ne guériront pas de leur leishmaniose, et en resteront porteurs toute leur vie. Cependant, la plupart des chiens infectés mèneront aussi une vie normale, avec un traitement. Le traitement consiste généralement en des injections combinées à une prise de comprimé. Certains chiens décèdent malheureusement malgré le traitement (par atteinte rénale, notamment).